Nouvelles


Comment la réalité virtuelle peut-elle aider les soins palliatifs?

Adriana Gómez - - 5 Min

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit les soins palliatifs comme "une approche qui améliore la qualité de vie des patients et de leurs familles face aux problèmes associés à une maladie potentiellement mortelle, par la prévention et le soulagement de la souffrance", ainsi que comme un "système de soutien pour aider les patients à vivre aussi activement que possible jusqu'à la mort" [1].

Comment la réalité virtuelle peut-elle aider les soins palliatifs?

Comment la réalité virtuelle peut-elle aider les soins palliatifs?


Les symptômes présentés par les personnes en soins palliatifs sont nombreux et affectent différentes personnes de différentes manières. Cependant, il en existe plusieurs qui sont communes à la plupart des patients.

La douleur est le symptôme qui préoccupe le plus souvent le patient et sa famille [2]. De même, un grand pourcentage de patients déclarent avoir une perception lente du temps [3,4], ce qui entraîne l'ennui, le désespoir, l'aversion, le peu d'intérêt pour les autres et pour les choses, et l'anhédonie [4], qui entraîne en même temps une humeur dépressive et des évaluations plus négatives de la qualité de vie du patient [4].

Certains indicateurs de ce qui peut être considéré comme une adaptation réussie pour la personne sont : rester actif dans les tâches quotidiennes, essayer de minimiser l'impact de la maladie sur les rôles quotidiens (par exemple, partenaire, parent, employé) ou essayer de réguler les émotions habituelles pendant la maladie [4].

C'est pourquoi les interventions thérapeutiques à ce stade s'attachent à donner de l'importance aux émotions et à parier sur des traitements non pharmacologiques. Parmi les plus courantes, citons la musicothérapie [5, 6, 7], les massages [7, 8, 9, 10, 11, 12], la distraction par la télévision [13], l'hypnose [14], la thérapie comportementale [14] et, récemment, les thérapies par la réalité virtuelle [14].

Si les techniques de distraction traditionnelles restent utiles, les avancées technologiques dans le domaine de la réalité virtuelle ont montré de grands avantages dans le soulagement de la douleur [15, 16, 17]. Ces avantages sont d'autant plus grands que l'expérience de RV est immersive [16] et que l'environnement est significatif pour le patient [17].

Comme toujours, nous sommes intéressés par ce que les patients pensent après avoir essayé ces nouveaux traitements. Et, dans ce cas, les patients rapportent une réduction de la douleur entre 20 et 100% [18] et disent apprécier l'expérience et vouloir la répéter [18], ce qui entraîne une augmentation de l'engagement du patient dans la thérapie, une augmentation de l'intérêt mentionné précédemment pour la réalisation d'activités.

En outre, ils la décrivent comme une expérience significative, divertissante et satisfaisante [19], sans effets secondaires [18]. Les patients la recommandent notamment pour son pouvoir de distraction et de relaxation [19].

En bref, nous avons constaté qu'un pourcentage élevé de personnes faisant l'objet de soins palliatifs expriment une peur de la douleur, un aspect dont la réalité virtuelle a montré la capacité à réduire leur perception.

De même, il a également montré des améliorations dans des symptômes courants tels que l'ennui, le manque d'intérêt pour les choses et le manque de plaisir dans celles-ci. Par conséquent, ces symptômes constituant une évaluation négative de la qualité de vie, la réalité virtuelle pourrait être présentée comme un outil capable d'améliorer la qualité de vie perçue chez ces patients.

 

Références:

1. Álvarez, V.A., Luna, I.F., Torres, E.A., Higuita, A., Rivera, P.T. (2018). Tecnologías de la información y comunicación (TIC) aplicadas en cuidados paliativos: revisión de tema. Psicooncología 15(2): 345-360. doi: http://dx.doi.org/10.5209/PSIC.61440

2. Tabares, V.Z., Rodríguez, J.R., Silva, E. (2013). El dolor y su manejo en los cuidados paliativos. Panorama Cuba y Salud 8(2): 41-48.

3. Osorio-Lucena, A., Segura, B., Montoya-Juarez, R., García, M.P. (2019). Percepción subjetiva del tiempo y evaluación del estado emocional de pacientes con enfermedad crónica avanzada. Evidentia 16.

4. Couceiro, S., Zamora, M.J., Van-der Hofstadt, C.J. (2017). Áreas de exploración psicológica en pacientes paliativos y sus familiares: bases científicas y aspectos prácticos. Revista Española de Comunicación en Salud 8(2): 279-294. doi: https://doi.org/10.20318/recs.2017.4008

5. De Jong, A., Molinari, N., De Lattre, S., Gniadek, C., Carr, J., Conseil, M., Chanques, G. (2013). Decreasing severe pain and serious adverse events while moving intensive care unit patients: a prospective interventional study (the NURSE-DO Project). Critical care 17(2). doi: https://doi.org/10.1186/cc12693

6. Saadatmand, V., Rejeh, N., Heravi-Karimooi, M., Tadrisi, S.D., Vaismoradi, M., Jordan, S. (2015). Effects of natural sounds on pain: a randomized controlled trial with patients receiving mechanical ventilation support. Pain managment nursing 16(4): 483-492. doi: https://doi.org/10.1016/j.pmn.2014.09.006

7. Cole, L.C., LoBiondo-Wood, G. (2014). Music as an adjuvant therapy in control of pain and symptoms in hospitalized adults: a systematic review. Pain Managment Nursing 15(1): 406-425. doi: https://doi.org/10.101016/j.pmn.2012.09.010

8. Gitto, E., Pellegrino, S., Manfrida, M., Aversa, S., Trimarchi, G., Barberi, I., Reiter, R.J. (2012). Stress response and procedural pain in the preterm newborn: the role of pharmacological and non-pharmacological treatments. European journal of pediatrics, 171(6): 927-933.

9. Puntillo, K., Nelson, J.E., Weissman, D., Curtis, R., Weiss, S., Frontera, J. (2014). Advisory board of the improving palliative care in the ICU (IPAL-ICU) Project. Intensive Care Medicine 40(2): 235-248. doi: https://doi.org/10.1007/s00134-013-3153-z

10. Martorella, G., Boitor, M., Michaud, C., Gelinas, C. (2014). Feasibility and acceptability of hand massage therapy for pain management of postoperative cardiac surgery patients in the intensive care unit. Heart & Lung: The journal of critical care 43(5): 437-444. doi: https://doi.org/10.1016/j.hrtlng.2014.06.047

11. Adams, R., White, B., Beckett, C. (2010). The effects of massage therapy on pain management in the acute care setting. International Journal of Therapeutic Massage & Bodywork 3(1): 4-11.

12. Miozzo, A.P., Stein, C., Bozzetto, C.B., Plentz, R.D.M. (2016). Massage therapy reduces pain and anxiety after cardiac surgery: a systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials. Clinical trials and regulatory science in cardiology: 23-24. doi: https://doi.org/10.10106/j.ctrsc.2016.11.003

13. Gelinas, C., Arbour, C., Michaud, C., Robar, L., Coté, J. (2013). Patients and ICU nurses’ perspectives of non-pharmacological interventions for pain managment. Nursing in critical care 18(6): 307-318. doi: https://doi.org/10.1111/j.14785153.2012.00531.x

14. Retrouvey, H., Shahrokhi, S. (2015). Pain and the thermally injured patient – a review of current therapies. Journal of burn care & research 36(2): 315-323. doi: https://doi.org/10.1097/BCR.0000000000000073

15. Lera, P.M. (2018). Uso de la realidad virtual en el control del nivel asociado a la venopunción en pacientes oncológicos pediátricos. Universidad de Lleida: Facultad de Enfermería y Fisioterapia.

16. Malloy, K.M., Milling, L.S. (2010). The effectiveness of virtual reality distraction for pain reduction: a systematic review. Clinical Psychology review (30): 1011-1018. doi: 10.1016/j.cpr2010.07.001

17. Niki, K., Okamoto, Y., Maeda, I., Mori, I., Ishii, R., Matsuda, Y., Takagi, T., Uejima, E. (2019). A novel palliative care approach using virtual reality for improving various symptoms of terminal cancer patients: a preliminary prospective, multicenter study. Journal of palliative medicine. doi: 10.1089/jpm.2018.0527

18. Prema-Forrest, L. (2017). Unlocking the potential of virtual reality in palliative care. BMJ Supportive & Palliative care 7(2): A22. Doi: 10.1136/bmjspcare-2017-hospice.61

19. Baños, R., Espinoza, M., García-Palacios, A., Cervera, J.M., Esquerdo, G., Barrajón, E., Botella, C. (2013). A positive psychological intervention using virtual reality for patients with advanced cancer in a hospital setting: a pilot study to asess feasibility. Support Care Cancer 21: 263-270. doi: 10.1007/s00520-012-1520-x

 


Más noticias del blog…